Sélectionner une page

Mes projets pour notre circonscription et pour la France

Madame, Monsieur,

L’élection présidentielle ouvre une nouvelle ère dont la partition n’est pas encore écrite. Les Français doivent maintenant lui donner son orientation, au-delà d’un affrontement binaire qui ne reflétait pas leurs besoins et leurs espérances.

Dans notre circonscription, ce sursaut est possible. Il est nécessaire.

Investie par la grande famille du centre-droit, je reste la candidate de l’ouverture et de l’alternance, n’étant l’otage d’aucun clan. Mes convictions sont libérales sur le plan économique, gaulliennes pour les sujets régaliens et résolument humanistes dès qu’il s’agit des problèmes sociaux.

Guidée par ce réalisme, je fais entendre votre voix, sans inutiles querelles mais avec détermination, au service de notre circonscription.

Avant d’être élue Conseillère départementale, j’ai passé quinze ans de ma vie professionnelle à collaborer avec des ministres et des parlementaires. Tenant à acquérir une expérience de l’entreprise, j’ai travaillé huit années à la direction d’un grand groupe d’édition. Car on ne peut pas comprendre les difficultés du monde économique et social sans les avoir soi-même abordées.

Ma candidature, c’est la vôtre. C’est ensemble, en dialoguant entre nous, que je mène cette campagne. Car je ne crois pas aux étoiles filantes. Je ne fais pas de plans sur la comète dans la stratosphère : je vis au plus près de la réalité et je connais vos besoins quotidiens. Voilà trois ans que je vais à votre contact, sur le terrain, pour vous écouter, vous comprendre, vous aider, vous convaincre.

Nous ne devons pas foncer à l’aveugle dans le quinquennat qui commence, mais l’influencer pour que nos idées lui soient utiles. J’y consacrerai, avec vous tous, toute mon énergie.